le blog des Mexplorateurs

Ma photo

L’agence de voyage réceptive Mexplorer organise et coordonne des séjours au Mexique.

Qualité, Originalité, Prix.

mercredi 16 décembre 2015

Eiffel au Mexique



Vous connaissez l’appli se coucher moins bête ? Non ? Alors vous devriez la télécharger !
Bref,  l’aventure française au Mexique ne se limite pas à une guerre pour des gâteaux et aux facéties colonialistes de Napoléon III. En effet, après la fin de l’intervention française, Porfirio Diaz, dictateur relativement éclairé (ca n’engage que moi, je sais !) se rend compte de l’émergence de son voisin de nord ce qui lui fera dire plus tard « Pauvre Mexique, si loin de Dieu, et si près des États-Unis ». 
Il doit se trouver un allié contre ce danger potentiel, et l’ennemi d’hier se converti alors en ami, car la France, puissance de premier ordre à l’époque, accepte la coopération et envoie quelques colons, ingénieurs, un petit package pour aider son nouvel ami.
Une société décroche même la concession d’une mine  en Basse Californie ! C’est là qu’intervient Eiffel, car il lui est demandé de dessiner et de construire (enfin, faire construire) une église.
C’est pour cela que l’on peut encore aujourd’hui  voir les restes très bien conservés d’un village français au Mexique !

www.mexplorer-dmc.com
Contact

Voladores de Veracruz



Curieuse tradition que celle de se jeter dans le vide en tournant avec trois de ses amis n’est-ce pas ? C’est pourtant ce que faisaient certains peuples précolombiens !
D’abord pourquoi quatre ? Un pour chaque divinité, de l’eau, du feu, de la terre et de l’air.
Et pourquoi ils tournent ? Pour la symbolique, une représentation du mouvement du monde dans l’univers (je ne sais pas si vous savez mais ceux qui ont inventé ce rituel étaient plutôt calés en astronomie…).
Le but de toutes ces aventures est d’implorer la clémence des Dieux trop longtemps négligés.
Cela reste un spectacle assez incroyable surtout lorsqu’ils atteignent enfin le sol sans faire une rupture d’anévrisme !

www.mexplorer-dmc.com
Contact

Flamants rose



Une autre photo de Guillaume Bily. Rencontre amicale entre flamants rose, fin de journée après le taf, on se retrouve autour d’un coin à crevettes…
Il existe beaucoup de petits sanctuaires pour ses volatils aux creux des lagunes du littoral yucatèque. Comme en Europe, le flamant américain migre vers le sud quand l’hiver arrive, même si, il faut bien l’avouer, une quantité de flemmards restent dans les parages toute l’année, histoire de ne pas se faire piquer son emplacement certainement.

www.mexplorer-dmc.com
Contact

mardi 15 décembre 2015

Voyage à deux au Mexique



Voyager à deux au Mexique ! Qui n’en rêve pas ? Une coupe de vin dans la piscine privée de notre suite dans l’hacienda Misne… Souvent, on pense que le prix est un frein et on n’ose pas consulter une agence réceptive, préférant les offres « irrésistibles » des grands TO. Et on a tort !
Un voyage de noces, ou juste une échappée romantique, vous serez forcément gagnants en passant directement par une agence locale (francophone si possible et Mexplorer encore mieux) !
À titre d’exemple, nous pouvons citer un tour des haciendas inédit dans de spéctaculaires établissements bien moins cher en direct.
Après tout, messieurs, n’en-vaut-elle pas la peine ?

www.mexplorer-dmc.com
Contact

Barro Negro



Le barro negro est une céramique de l’état de Oaxaca. Utilisée par les ethnies précolombiennes de cette région du Mexique, sa couleur caractéristique est le gris mate. Comme en Europe, certaines villes du Mexique sont célèbres pour leur artisanat. Dans le cas présent, il s’agit du village de San Bartolo Coyotepec.
Doña Rosa est le plus célèbre producteur,  et flâner dans la boutique provoque une fièvre acheteuse assez sévère !

www.mexplorer-dmc.com
Contact

Gran hotel Ciudad de Mexico



Le Gran Hotel de la Ciudad de Mexico est un des bâtiments emblématiques de l’art nouveau au Mexique. Terminé en 1899, la grande verrière séduit ou rebute dès que l’on pénètre dans l’hôtel. On peut d’ailleurs y observer un escalier en fer forgé fabriqué… en France !
Totalement adapté aux normes modernes, il est confortable et vraiment bien situé. L’idée était de partager le décor de cet établissement, dans lequel on s’attend à voir arriver le héro de Scott Fitzgerald que l’on rebaptiserait alors « Santi Gatz, El Gran Gatsby » !

www.mexplorer-dmc.com
Contact