le blog des Mexplorateurs

Ma photo

L’agence de voyage réceptive Mexplorer organise et coordonne des séjours au Mexique.

Qualité, Originalité, Prix.

mercredi 26 juillet 2017

Tulum, entre cité archéologique et joyau de la Riviera Maya

Nous partons découvrir la ville de Tulum et ses alentours le temps d’un weekend. A environ 4h de Mérida et 2h de Cancún, Tulum est l’un des joyaux de la Riviera Maya et une étape incontournable lors d’un séjour en Yucatán. Ville de bord de mer, elle est avant tout réputée pour ses plages de sable fin, son site archéologique et son ambiance bohème qui invite à passer un weekend de détente et de divertissement.

Tulum signifie « muraille » en langue maya, et c’est d’ailleurs le cas puisqu’elle possède l’un des plus beaux vestiges de cette civilisation. Nous découvrons cette ancienne cité juchée sur une falaise surmontant la mer des Caraïbes, telle une antique forteresse, et laisse donc à voir un panorama à couper le souffle sur les plages Paraíso et Maya, tant pour ses contrastes de couleurs que dans sa proximité à la fois avec la jungle, la mer et la ville. Nous nous rendons ensuite sur l’une des plages en contrebas et profitons d’un moment de farniente. Tulum combine des paysages de plages paradisiaques et de sites historiques lui valant une renommée et un engouement sans faille de la part des voyageurs.

La ville offre également un accès facilité à vélo vers différents sites tant naturels qu’archéologiques. En effet, il est possible de rejoindre la réserve naturelle de Sian Ka’an, qui signifie « origine du ciel » en maya. Il s’agit de l’une des plus vastes aires protégées, qui comprend une forêt tropicale, des mangroves, et surtout une faune et une flore très intéressantes à observer. Par ailleurs, Tulum est entourée de cenotes, tous plus incroyables les uns que les autres, comme le « Gran Cenote », le Cenote « Dos Ojos » ou le Cenote « Angelida ». Depuis Tulum il est également possible de rejoindre la petite ville d’Akumal, à quelques kilomètres au nord, réputée pour ses plages moins fréquentées et la possibilité de nager avec les tortues marines, ou encore le site archéologique de Cobá, à l’ouest, où l’on peut gravir l’une des plus hautes pyramides du Mexique (42m). 

Le soir, une promenade sur l’Avenue principale est conseillée pour découvrir le centre de la ville « à la fraîche » et diner dans un restaurant typique (souvent en présence de mariachis), avant d’aller déguster un délicieux cocktail dans l’un des bars a ambiance du centre. Nous terminons ainsi un weekend de détente, de soleil et de souvenirs bleutés, le tout pour se relancer de la meilleure manière dans une nouvelle semaine !

mercredi 19 juillet 2017

Un dimanche de folklore à Mérida



Le dimanche est un jour particulier dans la « ville blanche ». Mérida se pare de ses plus beaux atours pour présenter aux passants un véritable festival yucatèque, haut en couleurs et en émotions. De 9h à 21h, le centre historique se remplit d’admirateurs de la culture régionale, qui viennent découvrir l’artisanat local exposé sur le « zocalo » - Place Principale - mais aussi les représentations de danse, de théâtre, de contes et de musique. Certaines rues étant fermées aux voitures, les piétons et les cyclistes y sont rois, et peuvent découvrir à leur rythme tant la richesse culinaire qu’artistique de cette capitale de la culture.

Cela fait quelques années que les rues du centre-ville sont réquisitionnées pour donner lieu à une véritable fête piétonne. La rue 60, les parcs Hidalgo et De la Madre, et la place Santa Lucía sont les plus riches en évènements tout au long de la journée. Des vendeurs de spécialités culinaires yucatèques sont présents à chaque coin de rue pour le plus grand plaisir des passants qui peuvent ainsi déambuler tout en dégustant des « marquesitas » ou des « antojitos ». Des chaises et des gradins sont installés tout autour des scènes aménagées à ciel ouvert pour pouvoir profiter de l’instant avec tout le confort nécessaire.

L’une des options pour découvrir Mérida de façon alternative est la balade en calèche, qui est proposée depuis le Zocalo ainsi que depuis le Paseo Montejo. Vous embarquerez pour une visite intemporelle, commentée par votre guide et cochet, qui vous fera découvrir l’histoire de ces rues et de ses bâtisses typiques et chargées en souvenirs. Au rythme des sabots des chevaux, vous revivrez l’effervescence des anciennes demeures des maîtres de l’Henequen et l’ambiance chaleureuse de la ville grâce aux musiciens et aux femmes en habits traditionnels.

Nous vous conseillons de ne pas rater la représentation de la « boda mestiza » autrement dit le « mariage métisse », a 17h devant le Palais Municipal. Il s’agit de la représentation typique d’un mariage yucatèque, de la cérémonie aux danses qui l’accompagnent. Entre les costumes typiques, les musiciens en live, les acteurs et les danseurs, vous serez captivés par les chorégraphies et le jeu des acteurs qui vous feront revivre le Yucatán ancestral et ses riches coutumes.

La vie en terres yucatèques est sans nul doute unique en son genre. Admirer ses constructions coloniales, déguster ses spécialités culinaires, nager dans les eaux cristallines d’un cenote et marcher sur le sable fin d’une plage de rêve, sont autant de choses qui font la particularité et l’originalité de cette région du Mexique, dont Mérida est le centre culturel et artistique.