le blog des Mexplorateurs

Ma photo

L’agence de voyage réceptive Mexplorer organise et coordonne des séjours au Mexique.

Qualité, Originalité, Prix.

mercredi 25 avril 2018

Réserve naturelle de Río Lagartos

Nous profitons d'un weekend à Valladolid, pour aller explorer la réserve naturelle de Río Lagartos. A environ 1h30 de route vers le nord, cap vers le Golfe, Río Lagartos est un lieu magique pour communier avec la nature et passer une journée de déconnexion. Dans le petit port de pêche nous ressentons l'ambiance tranquille et conviviale : les locaux se promènent à l'abris du soleil et se régalent d'un buffet de poissons et fruits de mer...

Nous retrouvons Pedro, notre guide local en fin de matinée, pour embarquer à bord de la "lancha" - petit bateau à moteur - et partons pour le plus long tour dans la mangrove. Après quelques minutes nous commencons déjà à apercevoir les flamants roses et arrêtons le moteur pour prendre le temps de les observer. Dans cette zone cohabitent plus de 340 espèces d'oiseaux, 50 de mamifères et environ 95 de reptiles. Depuis le 26 juin 1979 il s'agit d'une réserve de biosphère de plus de 60 mille hectares et 70km de canal, ce qui signifie qu'elle est protégée par le Gouvernement Fédéral, qui permet aux visiteurs de venir s'imprégner de sa richesse naturelle, tout en respectant la mangrove avec des tours écologiques. Les guides locaux sont tous au fait des restrictions environnementales et tâchent de sensibiliser les voyageurs à la conservation de cette zone. 

Nous continuons notre visite en allant à la rencontre des crocodiles... En effet, ils se trouvent pour la plupart sur les rives de la rivière (appelée "ría" pour sa contenance en eau salée et en eau douce), et se laissent bercer par le clapotis de l'eau, en attente d'une proie. Pedro nous conduit ensuite vers la lagune appelée "las coloradas", connue pour sa couleur rose intense, qui fait la joie des voyageurs photographes. Il s'agit d'un lac salé qui doit sa couleur aux bactéries présentes dans l'eau. On ne peut pas se baigner dû à l'indice salin qui peut brûler intensément la peau, toutefois il est extrêmement agréable de s'installer pour la contempler et faire une session photos !

La visite se termine par le passage sans doute le plus amusant : le spa de Río Lagartos. Une plage couverte d'argile, où les gens viennent s'exfolier et faire des masques pour le visage et le corps de manière naturelle ! Les mayas l'utilisaient autrefois comme équivalent d'une crème solaire. Après le passage par une plage plus traditionnelle pour nous rincer, nous rejoignons le coeur du village, et reprenons la route vers Valladolid ravis d'avoir découvert cet écrin de nature préservé...

mercredi 11 avril 2018

Hacienda Sotuta de Peón, voyage dans le passé yucatèque...



Aujourd'hui nous partons pour une journée d'évasion en plein coeur du Yucatán traditionnel, et allons découvrir la merveilleuse Hacienda Sotuta de Peón... Rien n'avait prédit que nous allions vivre un véritable voyage dans le temps, et pourtant nous avons été transportés par une visite hors des sentiers battus, qui nous a initié à l'époque de l'essor de la fibre de hennequen, des grands propriétaires terriens et de la richesse yucatèque du 19ème siècle.

La Hacienda se trouve dans le petit village de Sotuta, à environ 1h de Mérida, et a pris le nom de la famille qui l'a construite : Peón. Construite à la fin du 19ème siècle, elle a vécu son apogée au début du 20ème, avec l'essor économique de la fibre de hennequen. Elle fût abandonnée puis réouverte au public il y a 12 ans afin d'en faire un musée et de la faire revivre le temps des deux visites organisées à la journée (10am et 12pm).

Le tour guidé se divise en trois temps : une visite de l'ancienne demeure transformée aujourd'hui en musée incluant le tour des machines de production de la fibre de hennequen (toujours en fonctionnement), une balade en truck (ancien chariot tiré par un âne sur des rails) pour faire le tour de la Hacienda et de ses champs d'agave, le passage par une maison maya où l'on apprendra quelques mots en ancien dialècte avec Don Antonio, l'un des premiers artisans de la Hacienda, et se termine par une baignade dans son merveilleux cenote, Dzul Ha, au coeur d'une grotte en sous-sol. Nous nous rendons ensuite au restaurant de la Hacienda pour goûter à son incroyable "poc-chuc" et autres spécialités de la région, avant de lézarder au bord de la piscine pour le reste de la journée.

La Hacienda vit aujourd'hui essentiellement du tourisme et des quelques articles fabriqués à base de hennequen vendus aux visiteurs et artisans locaux, et a même ouvert un petit hôtel pour ceux qui souhaiteraient s'imprégner pour quelques jours de l'héritage yucatèque et se déconnecter du quotidien.  

Pendant notre retour à Mérida, nous ressentons tous une impression de retour à la réalité après une journée d'immersion totale au coeur des traditions et des histoires toutes plus romanesques les unes que les autres, des personnes ayant vécues les différentes étapes de Sotuta de Peón...

mercredi 4 avril 2018

Chiapa de Corzo - Chiapas

Nous profitons des ferias du mois de janvier pour aller visiter le petit village de Chiapa de Corzo, situé entre Tuxtla Gutierrez et San Cristobal de las Casas, et donnant directement sur le fameux Canyon du Sumidero. La petite ville coloniale, riche en culture et traditions, a été fondée par les espagnols durant le 16ème siècle. Ses plus riches attraits sont le Temple de Santo Domingo, qui abrite aujourd'hui le Musée de la laque, ainsi que les ruines du temple de Saint Sébastien. 

La place principale, ce jour animée par les ferias, est entourée d'arches, tout au tour de la Mairie et de la Maison de Don Ángel Albino Corzo, l'un des premiers libéraux du Premier Congrès pour la Constitution. On y trouve également l'arbre sacré, le Ceiba, qui reflète, selon ses habitants, l'époque de la fondation de Chiapa de Corzo, ainsi que la fameuse tour de l'horloge. 

La petite ville se distingue également par sa savoureuse gastronomie et surtout ses desserts typiques (suspiros, chimbos, nuegados...). Nous profitons du grand marché installé tout autour de la place pour goûter certains d'entre eux et découvrir l'artisanat local : les tissus, les couronnes de fleurs, et les bijoux typiques de la région attirent notre attention. 

Comme nous arrivons en pleine feria, la musique et les danses traditionnelles battent leur plein, et les villageois sont tous en tenue traditionnelle chiapanèque. Certains nous font l'honneur de poser pour les photos, souvent coiffés de masques typiques et nous prennent par la main pour nous entraîner dans leurs danses effrenées. Nous vivons un beau moment de communion avec la vie locale, et retournons vers San Cristobal enchantés de cet arrêt à Chiapa de Corzo...